Votre Réceptif Touristique à Bahia depuis 1985

Histoire e Geographie

 

Geographie

Situé dans la région Nord-Est, Bahia est l'un des 26 États qui composent la fédération brésilienne.

La superficie de l'État est de 564 692,7 Km2. Sa côte s'étend sur 932 Km, ce qui en fait l'Etat du Brésil pourvu de la plus longue façade maritime.

Le relief est composé de plaines sur la partie côtière, d'un plateau central avec massifs montagneux (Chapada Diamantina) et d'une importante dépression à l'ouest (Bassin du Rio São Francisco). Le point culminant est le pic de Barbados (2 033,30 m). 

Histoire

En 1500, les Portugais accostent pour la première fois au Brésil, dans le sud de Bahia, à Porto Seguro plus exactement. Dès le 16ème siècle, le Brésil est divisé en " capitaineries héréditaires ", ces immenses territoires, s´étendant de la côte atlantique à l´Est et jusqu´à la ligne du Traité de Tordesilas (1494) à l´Ouest, sont distribuées à des dignitaires portugais, chargés d´en assumer la colonisation et le développement.

Devant l´échec de cette initiative, la couronne portugaise récupère les capitaineries et c´est en regroupant quatre d´entre elles, qu´elle créer la province de Bahia. Celle-ci deviendra la première province administrée par la couronne, qui en envoyant son premier gouverneur en 1549, concrétise le début de la colonisation du pays.

Capitale de l'Etat de Bahia, fondée en 1549, Salvador fut la première capitale du Brésil, elle le resta jusqu'en 1763.

Directement liée au développement de la colonisation portugaise, Salvador devient alors le centre d'un commerce intense où se succèdent différents cycles économiques, comme le bois Pau Brasil, la canne à sucre, le tabac. Ces activités provoqueront l'importation massive d'esclaves africains. Aujourd'hui sa population avoisine les trois millions d'habitants.

Par les origines de sa population, Salvador est aujourd'hui la ville la plus africaine du Brésil; son identité afro-bahianaise en fait un lieu unique où se mêlent le charme de sa nonchalance, la mélodie de son accent et les saveurs de sa gastronomie.

Capitale des Dieux yoroubas, la vie y est rythmée par les percussions et le son incomparable du Berimbau. Mais que ce soit pour invoquer les esprits ou s'entrainer à la Capoeira, Bahia l'africaine n'en finit jamais de nous envoûter. Elle étend à l'infini la beauté de ses plages et les richesses de sa culture pour en faire un univers de contrastes où la sensualité est reine.